Pas de danse


Flic-flaque


Figure de la chorégraphie automobile classique consistant à rouler dans une flaque d’eau de manière à éclabousser un agent de la circulation. Ce dernier, muni d’un stylo et d’un carnet, exécute alors un gracieux mouvement du poignet dont le résultat se nomme contredanse.


Le flaque-flic est une variante contemporaine utilisant les mêmes éléments. Cette fois, l’automobile évolue de façon à faire choir l’agent de la circulation dans la flaque et à lui faire exécuter une contredanse dite « humide ».



Pas chassé


La chasse des pas de danse obéit à une réglementation très stricte, variant selon les régions et l’espèce. Certains pas sont rigoureusement protégés et leur chasse est passible de terribles sanctions telles que le fouetté intérieur ou le grand battement.



Pas de biche


Le pas de biche est une variante du pas chassé, effectué de face en prenant un élan. À l’inverse, le pas d’élan ne peut être chassé (c’est un pas protégé), s’entreprend de dos et nécessite de prendre une biche.



Saut de l’ange


Le saut de l’ange consiste en un soubresaut déplacé. Tellement déplacé que lorsqu’il est effectué par un danseur, il est d’usage que le public se répande en protestations indignées.



Échappé


L’échappé est un saut qui s’effectue en deux temps : 1° prise d’otages dans l’assistance, 2° sortie précipitée par les coulisses en emportant la recette du spectacle.


Souvent, l’échappé comporte un troisième temps, le coupable se faisant rosser dans la rue avant d’avoir pu prendre la fuite : c’est l’échappé battu.



Bonus


Un danseur qui ne fait pas dans la dentelle a peu de chances de réussir le pas de Calais.



Avouons-le, j’ai honteusement volé ce texte à Cerise pour le publier 
sous mon nom dans un ouvrage collectif. Me pardonnera-t-elle jamais 
ce larcin ?


────────────────────────────────────────────────────────────────────────

↩️ LES ÉCRITS DE CERISE PLANTÈCHE


🏠 ACCUEIL



/cerise/